C'est ça, l'internacional!

Publié le par Valentino

Bon, il se trouve que cet article n'a plus trop d'intérêt vu que je n'ai pas pu prendre la photo qui en etait le support. Il s'agissait d'une photo des toilettes du bureau avec 3 affiches (une es espagnol, une en anglais, une en francais) demandant de ne pas jeter de papier dans les toilettes. Mais comme la directrice s'est enervee et a arrache ces affiches, pas de photos a vous montrer. Oui bon, super interessant vous me direz. Mais comme l'article etait deja ecrit, je vous le livre brut de decoffrage ;)



Bon d'accord, vous vous demandez peut-etre le rapport avec cette photo un peu moche... mais si, regardez bien: ici même les toilettes sont trilingues ! Et je vous prie d'apprecier mes talents de linguiste sur la deuxieme affiche: la version française est de moi.

Il faut dire qu'ici il y a pas mal de visiteurs, dont des étrangers. Jugez plutôt en ce moment: 4 stagiaires boliviens, 3 stagiaires états-uniens, 1 stagiaire guatemaltèque, 1 stagiaire français (moi). 9 en total pour 3 langues. Avec pas toujours l´habitude de jeter le papier toilette dans une poubelle a cote des toilettes, comme il le faut ici, sinon ca se bouche! C'est donc l'objet de ces affiches, specialement conçue par ma pote Wendy, la secrétaire, qui en avait marre de ne plus pouvoir aller aux toilettes a cause d'un imprudent inconscient qui n'avait pas respecté cette règle tacite.

Bon pour continuer sur une note plus distingée, une autre française va arriver en juillet: cocorico! C'est sympa qu'il y ait d'autres jeunes ici (surtout quand ils sont français). Le seul probleme est que bon, on sera alors 10, pour 5 ou 6 encadrants potentiels... et c'est là tout le drame de mon stage: depuis le debut de mon stage, j'ai du parler a tout casser 4 fois avec mon maître de stage, pour un total de 2 heures. Il est revenu la semaine derniere d'un mois en Afrique du sud pour repartir cette semaine en Equateur... mais il m'a promis de parler ce vendredi... je croise les doigts. Esperons que ça va changer: j'aime bien l'autonomie, mais quand même, un directeur de thèse, normalement c'est fait pour diriger un peu...

Alors la suite au prochain épisode pour vous raconter la vie trépidante qui se déroule ici au 421 Avenida Irala (ça pourrait etre le nom d'une série). A ce propos, voici une annonce de Wendy (j'en connais au moins quelques uns que ça pourrait intéresser): "Jf bol. 30a ch. Françs la trentn., situatº stbl., physiq. peu imprtnt si bonne situatº, pr vie comm au pays d. Molière. Rep.: SVP adresser fiches paie à mon resp. rel. pblq VLT".
A bon entendeur messieurs  ;)

Publié dans Bolivia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
effectivement, dommage qu'il n'y ait pas la photo.. de l'affiche! mais bon pas de bile!! tes talents d'écrivain font qu'on s'imagine bien ladite affiche....
ça doit vraiment être quelque chose....
Répondre
L
Ah tiens ?
Jme souvenais plus.
;)
Répondre
C
Je te signale que tu l'as déjà vendu y a deux ans sur le fifinfo LN!
Te voilà bien installé Valentin, c'est parfait. Développe tes compétences culinaires c'est important...
Répondre
L
Ouhouh ! Responsable relations publiques ? Te voilà promu ?
Tiens tant qu'on y est, depuis trois ans que j'en rêve, pourrais-tu poster une annonce pour vendre le corps d'OH ? OH, quand tu liras ça, ne profère pas (trop) d'insanités à mon égard ;)
allez, @ la prochaine, gringo !!
Répondre