Segunda feria nacional de la frutilla

Publié le par Valentino

Et oui, c'est qu'on sait s'amuser à la campagne! Avec mon collègue Demetrio on est allé faire un tour à cette fete de la fraise où Natura avait un stand. Mais bon, c'était surtout l'occasion de prendre un peu l'air et de profiter de l'ambiance de fête qu'il y avait là-bas. La ville de Comarapa ou se situait cet événement avait organisé pas mal de choses pour l'occasion, dont un rallye auto avec plein de voitures super tunées: ça surprend ici! On est également allé faire un tour au bar karaoké du coin avec mes collègues. Et oui, ici ils adorent ça les karaokés et ce n'est pas (encore?) aussi kitsch que chez nous.


Le lendemain, les dégusations d'énormes fraises bien juteuses ont fait bien plaisir, ainsi que tous les produits dérivés: vin et liqueur de fraise, confitures, fraises séchées, sucettes à la fraise et au chocolat (un régal!). J'ai eu l'honneur d'être désigné jury pour départager tous les vins de fraise présents á l'expo, avec pour chacun d'eux une notation de l'odeur, du goût, de la presentation, de la couleur. Mais rassurez-vous, il n'y en avait pas tant que ça et j'ai pu rester lucide et digne jusqu'à la fin de ma notation.


Et finalement, alors que j'espérais passer inaperçu, l'organisateur m'a appelé pour remettre le prix au gagnant, devant tout le monde, en me faisant passer pour un expert: forcément, en France on s'y connait en vin! J'ai donc accompli mon devoir sous le crépitement des falshs et failli faire tomber le trophée en verre que je devais remettre lors de cette feria, qui a donc pris un tour international.

Publié dans Bolivia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Il a raison OH : éclate-toi avec tes anes, randonne, prends des cuit.. euh, juge des vins, mange des fruits et laisse-toi pousser la barbe !
Bref, profite à fond et continu à nous en faire profiter !
Bizz
Répondre
O
Merci pour la photo ! C’est un soulagement.

Mais il s’en est passé des choses ! Voilà qu’enfin tu accèdes à la reconnaissance internationale, ça fait plaisir de voir que la France est encore connue à l’étranger pour son vin et pas seulement pour son président (hum…), et j’aurai adoré te voir faire copain/copain avec l’âne. Sûrement un grand moment encore. Tes nouveaux cheveux ont l’air de faire l’unanimité : c’est une réussite !

Continue Bonhomme et ne pense pas au rapport… ça viendra bien assez vite.
Répondre
S
spécialiste en vin! la classe!!!
Répondre